Rheinfelden

Kopfzeile

slogan

Inhalt

05: Messerturm

Une lame de pierre qui divise le cours d'eau
La peine de pilori imposée par la «basse juridiction» était une bénédiction par rapport à ce que le Tribunal du sang réservait à ceux qui lui étaient soumis. La «haute juridiction», également exercée par la ville de Rheinfelden, imposait des tortures et autres moyens d'exécution cruels. Selon la légende, des interrogatoires musclés se déroulaient dans la «obern stüblin» de la Messerturm qui, surplombant directement le Rhin, marquait l'extrémité nord-est des remparts. La «obere stüblin» n'était accessible que depuis le chemin de ronde.

La Messerturm (Tour de lame) tient peut-être son nom du fait qu'elle semble «couper» les eaux du Rhin: elle occupe un plan au sol de forme triangulaire et baigne directement dans le lit du fleuve. Les guides de Rheinfelden préfèrent bien sûr conter une version plus effrayante: dans la salle des tortures, on a retrouvé une trappe qui conduisait à un puits planté de lames. Ceux qui y étaient projetés y étaient lacérés et leur dépouille terminait dans le Rhin. Et si le guide est d'humeur macabre, il est susceptible qu'il rajoute: les tribunaux de Rheinfelden auraient précipité tellement de délinquants dans le puits aux lames que les saumons du Rhin auraient proliféré et se seraient engraissés au point de pouvoir servir de plat du pauvre à Bâle.
Messerturm