Rheinfelden

Kopfzeile

slogan

Inhalt

01: Obertorturm

Une tour de l'horloge qui ne semble pas savoir ce qui l'a frappée
Rheinfelden compte non seulement des curiosités visuelles, mais aussi sonores, parmi lesquelles l'Obertor (Porte supérieure). Peut-être pouvez-vous vous organiser pour pénétrer dans la vieille ville de Rheinfelden ou la quitter par cette porte précisément sept minutes avant une heure pleine. Vous entendrez alors la cloche de l'horloge de la tour sonner la nouvelle heure. Par exemple, elle sonnera midi même s'il n'est encore que 11 h 53 et que les aiguilles l'indiquent bien également. Pourtant, contrairement à ce que vous pourriez peut-être penser au premier abord, il ne s'agit pas là d'un cafouillage de l'horloger. Depuis des temps immémoriaux, c'est intentionnellement que la cloche retentit en avance. Originellement, il s'agissait là d'un geste destiné aux agriculteurs qui travaillaient aux champs à l'extérieur des murs de la ville. Le soir venu, les portes de la ville étaient barricadées et quiconque se présentait après la fermeture de la porte se trouvait dans l'impossibilité de pénétrer dans la ville et se voyait contraint de passer la nuit dehors. De là, la proverbiale "panique de la fermeture de porte": celle-ci gagnait tous ceux qui revenaient de voyage un peu en retard et n'étaient pas assurés de pouvoir bénéficier de la protection des remparts de la ville. Ce triste sort devait être épargné aux agriculteurs de Rheinfelden: lorsque la cloche annonçait la fermeture de la porte, ils avaient encore sept minutes pour rentrer précipitamment des champs.
Obertorturm